Histoire de l'église de Chavanay

 

Les débuts de l'église de Chavanay

 

Chavanay vu sa proximité avec les villes importantes de l'empire romain qu'étaient Vienne et Lyon, a certainement été sensible à la doctrine chrétienne qui se répandait dans l'Empire au premier siècle de notre ère.En 177 après J-C, les chrétiens de Vienne sont martyrisés avec ceux de Lyon. En 313, l'Empereur Constantin fait sortir l'église chrétienne des catacombes. Au quatrième siècle, fut- il érigée une église à Chavanay ? On l'ignore, on sait seulement qu'à cette époque les grand monastères de Vienne commencent à étendre leur influence dans la région. On commence à parler de l'église de Chavanay dans les textes connus en 902, date à laquelle Louis,Roi de Bourgogne et de Vienne, qui était lui même possesseur direct de Chavanay, transmet cette propriété au vicomte Bérillon. Il est très vraisemblable que l'église de Chavanay devait exister depuis les années 800 ou 850 sous le règne des Carolingiens.

 

L'église de Chavanay au Moyen-Age

 

L'église de France prend de plus en plus d'importance. En 1217 le Seigneur de Chavanay doit se reconnaître comme vassal de l'archevêque de Lyon Renaud de Forez. Les chanoines comtes de Lyon vont s'implanter dans un des deux chateaux de Chavanay. Ils vont cohabiter avec les Seigneurs en titre qui possédaient l'autre château et une lutte sourde va les opposer longtemps pour le partage de la haute et basse justice sur Chavanay. Cela pour le temporel. Mais pour le spirituel qui nous intéresse, l'église fut donnée à l'Abbaye d'Ainay (toujours Lyon) qui va créer autour de celle-ci un prieuré dont les religieux furent chargés du service paroissial. Au bout d'un certain temps, ils cédèrent leur place à des prêtres séculiers. Mais pratiquement jusqu'à la révolution Française c'est la paroisse d'Ainay qui reçoit les dîmes dues à l'église et qui assure ainsi l'entretien de l'église et du curé.

 

L'église pendant les guerres de religion jusqu'au règne de Louis XIV

 

Le seigneur de Chavanay est depuis1553 Jean de Fay second Baron de Malleval, Virieu et Chavanay. Il se range du coté des réformes et avec le Baron des Adrets.  Il marche en 1567 avec d'autres réformés pour conquérir la ville de Lyon. Ils sont repoussés, mais dans leur retraite, ils pillent la ville de Condrieu et brûlent l'église de Chavanay. L'église n'a sans doute pas été brulée complètement car il y a eu des curés et des vicaires desservant la paroisse de Chavanay sans discontinuité jusqu'à la date d'une réfection importante qui est datée de 1672, date de la charpente actuelle et 1692 la croix du clocher. C'est probablement depuis 1672 que notre église à pris sa forme actuelle.

 

L'église de Chavanay du début du XVIII siècle à la révolution Française

 

On arrive au XVIII siècle, l'église de Chavanay a été reconstruite et le Seigneur de l'époque François Olivier de Sennozan fait installer de nouvelles cloches. On est sûr de la date car il existe toujours à l'heure actuelle dans le clocher une grosse cloche dite " la cloche des Sennozan " qui est datée de 1721. Il fut aussi installées deux autres cloches qui furent brisées à la révolution. La cloche qui reste ne pouvait pas,vu sa grosseur, passer par les ouvertures d'où furent jetées les deux autres probablement plus petites. A la révolution, l'église servit quelques temps aux assemblées populaires, puis comme entrepôt de paille et de foin. En 1797 elle fut vidée. Elle redevient un lieu de culte autour des années 1800 1801.


En résumé, on peut dire que l'église de Chavanay est véritablement très ancienne et que son socle actuel doit dater de plus de mille ans .