com région train apocalypse.jpg

Le livre « Le train de l’apocalypse »

Il y a 30 ans le 3 décembre 1990, à 23 h50, un train de 22 wagons déraillait dans le quartier de Luzin et 9 citernes de carburant se sont renversées. L’essence en feu incendiait les habitations et rejoignait les égouts. Electricité et circulation routière avaient été coupées. L’incendie fut maîtrisé à 6h30 après l’intervention de 180 pompiers et une partie du quartier de Luzin totalement détruite. Sans faire de victimes.

André Chardon, né en 1950 à Chavanay, habitait le quartier à quelques centaines de mètres de la gare. Depuis cette nuit d’horreur, il n’avait de cesse de réunir une abondante documentation pour ne pas oublier. Au fil des années, il réunissait des coupures de presse et témoignages qu’il rassemblait dans un classeur. Puis vint le désir d’aller plus loin en publiant un livre. C’est seulement trente ans après que André Chardon se décidait à concrétiser son projet. Cela coïncidait aussi à son 70ème anniversaire. Pour mener à bien ce projet il fit appel à l’association « atelier écrire et dire » pour l’aider à exploiter cette immense documentation. Jacques Gabert, fondateur et animateur de l’atelier depuis 1998 accepta de l’aider bénévolement et sans compter ses heures de travail et s’attelait à la conception et à la mise en page du livret, sélectionnant avec l’accord de l’auteur, documents et témoignages. Ce travail a commencé en Février 2020 et s’est achevé fin octobre 2020. Il a vu le jour en novembre 2020. Il est dédié aux sapeurs-pompiers et tous les sinistrés et les bénéfices reversés à l’Amicale des Pompiers de Chavanay.

Quand les conditions sanitaires le permettront, une exposition, en présence de l’auteur, est prévue au Pôle Culturel de Chavanay, avec d’autres documents et photos qui ne figurent pas dans le livre.

Jacques Gabert

Président et animateur de l’association « atelier écrire et dire ».

12 mars 2021